Panorama des métiers

Les agences d’emploi et avec elles les métiers de celles et ceux qui y travaillent sont en pleine transition. La relation client s’affirme de plus en plus comme la réponse à un espace de plus en plus concurrentiel, de plus en plus enclin à valoriser la réactivité et la qualité de service. C’est dans ce contexte qu’une étude de l’observatoire sur les métiers des salariés permanents des agences d’emploi a été lancée avec un parti-pris fort : celui d’observer et de donner la parole aux permanents sur le terrain. Quel est leur vécu ? Quelle perception ont-ils de leur travail et de ses évolutions ?

OIR_FICHESMETIERS_ECRAN-05

Les activités des salariés permanents pourraient se résumer à accueillir, recruter, vendre et gérer. Pour autant, le socle des activités ne révèle pas la très grande diversité des formes d’emplois sur le terrain.
En effet, la taille de l’équipe, l’accueil ou non du public intérimaire, la spécialisation ou non des agences dans un ou plusieurs secteurs d’activité, les volumes traités, les types d’organisation du travail vont être autant de paramètres qui vont venir éclairer d’une couleur singulière chacun des métiers socles. De fait, cette myriade de formes d’emplois mais aussi la grande diversité des trajectoires professionnelles et des formations initiales des personnels permanents ont sans doute favorisé le développement d’habilités et de capacités utiles en période de changement.

Étude permanents
Étude permanents

Télécharger la synthèse

   

Par ailleurs les partenaires sociaux ont négocié en branche un accord de classification.

Accord de branche
Accord de branche

Consulter l'accord de classification

Évolution des agences

L’étude sur les métiers des salariés permanents des agences d’emploi permet d’observer une véritable évolution des agences d’emploi ces dernières années.

L’élargissement des prérogatives des entreprises de travail temporaire– avec notamment l’ouverture au placement en CDD et CDI – a initié dès 2005 une évolution du paysage des agences d’emploi. La crise de 2008, qui a vu la situation se tendre sur le front de l’emploi a accéléré cette transition. Les agences d’emploi ont dû s’adapter à la baisse du volume d’activité et l’exigence d’entreprises utilisatrices en attente de salariés intérimaires toujours plus qualifiés et immédiatement opérationnels.

De nouveaux profils d’agences émergent donc aujourd’hui. L’accent est mis sur l’accompagnement et la formation des salariés intérimaires, le CDI intérimaire prend de l’ampleur, les fonctions support peuvent être mutualisées ou externalisées, quelques agences implantent une petite équipe au sein de l’entreprise utilisatrice, la dématérialisation des échanges modifie les relations entre les individus.
Le métier évolue au gré des stratégies des agences d’emploi. Certaines se concentrent sur un marché de niche et voient leur enjeu se déplacer vers le sourcing et le recrutement ; d’autres optent pour l’hyper- spécialisation sur une expertise ou vont miser sur la diversification.

Les agences d’emploi prennent ainsi une nouvelle place dans le paysage du recrutement, elles se trouvent au cœur d’une relation tripartite avec le salarié intérimaire – à la fois salarié et client de l’agence – et une entreprise utilisatrice pour laquelle l’agence devient partenaire RH, en recherche permanente de solutions et de services adaptés aux besoins qui émergent.

Étude permanents
Étude permanents

Télécharger la synthèse

Formation

Un secteur en forte mutation, le développement de nouveaux marchés, l’évolution des demandes des clients comme des salariés intérimaires, une dématérialisation des procédures… Les salariés permanents ont besoin d’une formation adaptée dès le début de leur carrière et tout au long de leur vie professionnelle.

L’École Supérieure des Métiers des Agences d’Emploi (ESMAE), créée en collaboration avec la CCI de Versailles, propose un cursus de formation initiale pensé pour les permanents.

En tant qu’OPACIF, le FAF.TT accompagne les salariés dans leur projet professionnel en réalisant actions de formation, bilans de compétences ou encore validation des acquis de l’expérience. Par le biais du Conseil en Evolution Professionnelle, il accompagne gratuitement et de façon personnalisée tout salarié souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Il finance les actions organisées dans le cadre du Congé Individuel de Formation et s’assure de la qualité des formations dispensées.
Le FAF.TT, en tant qu’OPCA, accompagne les entreprises de travail temporaire dans leurs besoins de formation et finance également les formations en alternance ou en CPF.

ESMAE
ESMAE

Plus d'informations sur esmae.fr

FAFTT
FAFTT

Plus d'informations sur faftt.fr

Droits

L’accord national du 23 janvier 1986 est la convention collective qui régit le statut des salariés permanents des entreprises de travail temporaire. Certaines entreprises de travail temporaire ont mis en place des accords qui viennent compléter ces droits.

Les accords de la branche
Les accords de la branche

Consulter les accords en vigueur sur la page accords de branche

Accord national du 23 janvier 1986 relatif aux salariés permanents des entreprises de travail temporaire. En vigueur le 1er juillet 1986.

« Le présent accord règle, sur l’ensemble du territoire national, les rapports entre employeurs et salariés permanents des entreprises de travail temporaire, au sens de l’article L. 124-1 du code du travail, et répertoriées sous le code APE 7713.

Par salariés permanents au sens du présent accord, sont visés les salariés d’une entreprise de travail temporaire non liés par un contrat de travail temporaire. »